Quelle est la meilleure greffe de cheveux en Turquie?


Il existe deux techniques principales utilisées dans la greffe de cheveux. Les méthodes FUE et DHI. Le choix de la méthode dépend de l’état du patient tel que: l’étendue de la calvitie, la quantité de cheveux de la zone donneuse ainsi que la qualité et la laxité du cuir chevelu. Par exemple, si le patient a une perte de cheveux sévère, c’est-à-dire une large zone nécessiteuse à couvrir et qu’il souhaite subir une procédure de greffe de cheveux en une seule séance en utilisant la méthode DHI, il/elle sera probablement un meilleur candidat pour la technique FUE.
Une greffe de cheveux FUE peut aider à obtenir une plus grande couverture de la zone necéssiteuse par rapport à la méthode DHI. Il fournira une solution permanente pour traiter la perte de cheveux modérée à sévère. Cependant, les deux techniques sont conçues pour garantir que les patients ressentent le moins d’inconfort possible, sans laisser de cicatrices externes après la procédure. La méthode FUE permet de transplanter environ 3000 à 4500 greffons en une seule session, alors que dans la technique DHI environ 1500 à 2500 greffons d’unités folliculaires peuvent être transplantés en une seule session.
Alors que la méthode FUE exige que les patients aient la tête complètement rasée avant la procédure, la méthode DHI ne nécessite que le rasage de la zone donneuse. Cela offre un avantage significatif pour les patientes. La méthode DHI nécessite plus de compétences et d’expérience par rapport aux autres méthodes de greffe de cheveux. Ceci, à son tour, oblige les médecins et les équipes médicales à être exposés à une période de formation de longue durée afin de se spécialiser dans l’utilisation de cette technique. Pour cette raison, la greffe de cheveux DHI est généralement une procédure plus coûteuse par rapport aux autres méthodes de greffe de cheveux.